◄ News

05-05-2021 - Relance et primes suite au Covid-19
Certains secteurs étant interdits de fonctionner, des primes supplémentaires sont accordées : 

- Une indemnité spéciale pour l’horeca variant entre 4 000 et 12 000 euros.
- Une intervention spécifique pour le secteur hôtelier, à hauteur de 1 000 euros par chambre.
(Demande possible à partir du 22 avril 2021).
- Une indemnité pour les indépendants et les entreprises actifs en B2B et qui sont
fournisseurs directs des entreprises qui ont dû obligatoirement fermer (ex. brasseurs,
blanchisseries liées à l’événementiel, prestataires de services, etc.). Cette aide financière
s’élève à 15% du chiffre d’affaires des trois derniers trimestres 2019, et est plafonnée en
fonction de l’importance de la perte du chiffre d’affaires et du nombre d’ETP dans
l’entreprise.
- Une indemnité pour certains secteurs spécifiques (agences de voyage, photographes,
secteurs de location de tentes/vaisselle/..., etc.). Les entreprises concernées doivent
démontrer une perte du chiffre d’affaires de minimum 50% au 1er trimestre de l’année 2021
par rapport au même trimestre en 2019. Il s’agit d’une intervention à raison de 15% du
chiffre d’affaires du 1er trimestre 2019 (plafonnée selon l’importance de la perte du chiffre
d’affaires et de la taille de l’entreprise).
- Une indemnité pour le secteur des autocars dont les véhicules sont à l’arrêt à la suite des
mesures restrictives visant les voyages et les activités récréatives. L’intervention
correspond à 5% de la valeur d’achat (hors TVA) des autocars immobilisés (max. 25 cars
par entreprise), à condition de démontrer une perte du chiffre d’affaires d’au moins 50%.
- Une subvention pour les clubs sportifs à hauteur de 40euros par affilié. Cette aide régionale
sera accordée par l’intermédiaire des communes.

De nouvelles indemnités sont en cours de préparation pour les secteurs visés par une
prolongation de leur fermeture (loisirs, sports, activités récréatives, culturelles, ...), les
secteurs fermés complètement (métiers de contact), et les commerces non essentiels
uniquement accessibles sur rendez-vous.

La Région wallonne prévoit également d’autres mesures économiques pour les entreprises
et les indépendants, ainsi que des soutiens financiers :

● Mesure « loyer commercial » pour les PME et indépendants qui ont dû
obligatoirement fermer (prêt couvrant 4 mois de loyer maximum);
● Prêt « coup de pouce »;
● Prêt « Ricochet-Relance »;
● Prime à l’investissement pour la fabrication de produits liés au coronavirus;
● Prêt « ProPulsion » : financement pour renforcer la solvabilité de votre
entreprise;
● Service de médiation de crédits.